avion
Mieux voyager

Voyager simplement responsable, c’est possible ?

Hello !

Aujourd’hui, c’est le deuxième article de notre série d’articles sur le tourisme responsable, en co-écriture avec Pauline de Ma Valise. Dans ce deuxième article, on va évoquer plusieurs alternatives pour voyager plus responsable. N’hésite pas à nous partager tes astuces en commentaires 😊  !

Disclaimer : cette série d’articles pour but de t’informer et te donner des idées de solutions pour mieux voyager. En aucun cas, nous ne portons un jugement sur la façon de voyager de chacun et ne voulons pas tomber dans la moralisation (style « si tu prends l’avion tu es forcément un pollueur » ou ce genre de choses). Cet article a vocation à trouver des alternatives afin qu’on puisse tou.te.s voyager plus respectueusement de notre jolie planète 🌍.

En ce moment et depuis quelques années, on voit passer beaucoup de posts, que ça soit sur Facebook ou Instagram, sur ce sujet : doit-on arrêter de prendre l’avion pour limiter les émissions de gaz à effet de serre ? Doit-on privilégier les vacances ou voyages dans un périmètre moindre ? Doit-on bannir telle ou telle activité ou excursion ? Etc… Pas facile de mettre tout le monde d’accord et pour cause : chacun a sa façon de voyager. Pour nous, mieux voyager commence d’abord par du bon sens et quelques concessions.

Les moyens de transport

Pour le voyage, si on peut privilégier un autre moyen de transport que l’avion sans que ça nous coûte 5 fois plus et qu’on ne met pas toutes ses vacances à arriver à destination, pourquoi ne pas prendre ce mode de transport là ? 

Par exemple, nous sommes allés à Londres en janvier dernier. Choix entre avion et Eurostar : les deux étaient à peu près au même prix, certes on mettait un peu plus de temps avec le train mais on pouvait prendre autant de bagages qu’on voulait. Les horaires ont fini de nous convaincre.  

Le train, le bus, la voiture ou encore le vélo ou même tes pieds sont des modes de transport qui peuvent te convenir et changer notre mode de voyage. Pourquoi ne pas essayer ? Ça te permettra de découvrir une nouvelle façon de voyager tout en faisant du bien à la planète.

train

Si tu dois prendre l’avion (on va pas se mentir, certaines destinations sont accessibles seulement en avion, où alors on a peu de jours de congés et l’avion est le moyen de transport le plus rapide…), tu peux réduire ton impact par de petits gestes : réduire le poids de tes bagages (ou même en prenant simplement un bagage cabine), choisir un vol sans escale (car c’est au décollage et à l’atterrissage qu’un avion consomme le plus de carburant). Par ailleurs, certains comparateurs (comme Skyscanner) mettent maintenant en avant les vols consommant le moins d’énergie. Les modèles d’avions les plus récents consomment généralement moins également.
Il y a aussi des organisations qui proposent de compenser son empreinte carbone (suite à un vol) en faisant un don qui servira à replanter des arbres par exemple.

Personnellement, je n’arrêterai pas de prendre l’avion pour voyager car je pense que c’est se fermer à plein de découvertes ! J’en ferai seulement une utilisation plus raisonnée.

L’hébergement

chambre

Concernant les hébergements, on peut aussi privilégier les petits hôtels locaux indépendants ou les guesthouses aux gros complexes hôteliers. En plus, bien souvent, c’est plus économique que les chaînes hôtelières 😉.
Si on a pas le choix, car la destination ne dispose pas d’un grand choix à part les complexes, ou que l’on veut aller dans un Club Med pour se détendre et ne rien faire (aucun jugement ici, ma mère par exemple passe souvent des vacances dans un complexe en Tunisie, elle ne s’occupe de rien pendant deux semaines et participe aux activités proposées par l’animation.

Par contre, pour ce qui est des excursions, elle les fait toute seule avec un chauffeur de taxi local) et bien on peut commencer par demander à ce que ses serviettes de toilette et ses draps ne soient pas changés chaque jour, limiter le gaspillage alimentaire en se servant raisonnablement… C’est pas grand chose mais c’est un début !

On peut aussi loger chez l’habitant, faire du Wwoofing/HelpX (être nourri et logé en échange de quelques heures de travail – je t’en parle ici LIEN WHV), aller en auberge de jeunesse…

Attention aux AirBnB dans les grandes villes : Barcelone, Venise, Amsterdam… Autant d’exemples qui montrent qu’AirBnB à envahit les centre-villes et laisse les locaux sans logement. Certaines capitales souhaitent interdire les AirBnB en centre-ville (ou l’ont déjà fait).

Les activités

Ensuite, pour les activités, tout dépend du type d’activité : toutes les visites culturelles ou dans la nature c’est super, tant qu’on altère pas cette nature. 

Pour les activités qui incluent des animaux, on en a déjà parlé dans notre premier article, on évite les activités qui sont pour nous de la maltraitance animale : tout ce qui est nage avec les dauphins dans des parcs, balade à dos d’éléphant, photos avec des animaux drogués (genre les tigres en Thaïlande). Pas d’accusation ou de jugement ici mais s’il te plait, si tu n’es pas au courant de certaines de ces pratiques, renseigne toi ! 

tigre

On peut préférer observer les dauphins en bateau, aller dans des sanctuaires pour nourrir et donner le bain aux éléphants (et être beaucoup plus proches d’eux que si on était sur leur dos !). Ceci dit, c’est toujours mieux de voir les animaux dans leur environnement naturel, si on peut !

Les petits gestes

Voyager mieux, c’est aussi ramasser des déchets quand on en voit, acheter des souvenirs fait localement plutôt que du Made in China, respecter les différentes cultures, coutumes et modes de vie du pays où l’on va, demander l’autorisation des personnes avant de les prendre en photo et bien d’autres exemples…

bouteille plastique océan

Mais, pour nous le plus important, c’est de partager son expérience avec ses proches pour qu’eux aussi prennent conscience que, avec du bon sens et de petits efforts, on peut améliorer notre façon de voyager, à notre échelle.

Tout ça pour dire, tu n’es pas obligé(e) de faire un voyage durable/éthique/responsable en te privant de toutes les choses non éthiques : commencer par de petits gestes, c’est déjà une belle avancée !
Le mieux est l’ennemi du bien : faire bien c’est déjà le mieux. Donc pour tes vacances n’hésite pas à te renseigner, choisir des destinations qui te correspondent loin du tourisme de masse.


Ce ne sera certainement pas parfait, et ça ne le sera sans doute jamais, mais au moins, c’est mieux qu’avant.

Une petite charte du tourisme éthique faite par l’association ATR, que je trouve parfaite pour commencer : https://www.tourisme-responsable.org

Crédits photos :
Avion : Photo by Ross Parmly on Unsplash
Viaduc de Glenfinnan : Photo by Jack Anstey on Unsplash
Chambre : Photo by Rhema Kallianpur on Unsplash
Tigre : Photo by Zulnureen Shariff on Unsplash
Bouteille plastique : Photo by Brian Yurasits on Unsplash

Et toi, qu’en penses tu ?

Cheers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *