préparer WHV Australie
Australie,  Organisation

Préparer son WHV (ou PVT)

Hello !

Aujourd’hui je vais te parler de comment préparer ton PVT (ou WHV – Working Holiday Visa) en Australie.

En novembre 2017, nous (mon copain et moi) partions en WHV (Working Holiday Visa) en Australie ! Pendant la préparation de ce PVT, j’ai consulté pas mal de blogs et de groupes Facebook. Voilà une petite check list de ce que j’ai retenu. J’ai essayé de faire l’article le plus complet possible mais je peux avoir fait des oublis, dans ce cas là, n’hésite pas à commenter en posant ta question !

MAJ du 08 juillet 2020 🦠 : Étant donné la situation actuelle, les frontières Australiennes sont fermées aux PVTistes jusqu’à nouvel ordre. Pour plus d’infos et des updates régulières, je te conseille de consulter cet article ! Le site pvtistes.net est l’un des plus à même de te renseigner sur l’évolution de la situation. Courage à tous les futurs PVTistes 💪🏼

Préparer ton PVT – Avant le départ :

  • Faire ta demande de WHV, en ayant ton passeport en règle. Fais-la suffisamment en avance et attends qu’elle soit « granted » pour réserver ton billet d’avion (et faire toutes les autres démarches d’ailleurs) ;
  • Comparer les assurances et en souscrire une ;
  • Choisir ta ville d’arrivée en fonction de la saison à laquelle tu arrives. Tu peux aller coir mon infographie sur l’Australie pour les saisons. Tu peux aller également checker ce site pour le calendrier des récoltes en fonction des états australiens) ;
  • Ne pas sous-estimer les délais administratifs : permis international, examens à passer en cas de séjour dans des pays à risques (tu le précises dans la demande de WHV), etc… ;
  • Faire une copie de tes documents sur une clé USB ou une impression papier au cas où ;
  • Réserver au moins ta première nuit (j’ai fait un article sur les applis que j’ai utilisé en Australie) ;
  • Commencer en douceur à se renseigner sur la rego (registration, ce qui te donne le droit de rouler en Australie), good luck with that
préparer WHV Australie

Préparer ton PVT – Formalités en arrivant :

  • Ouvrir un compte bancaire au plus vite. Tu as juste besoin de ton passeport et de ta carte vitale française pour un compte Westpac (tu peux aussi l’ouvrir en avance depuis la France – seulement pour un compte individuel, pas possible pour les comptes joints). Comme on était deux, on a ouvert un compte joint, c’est beaucoup plus simple ;
  • Prendre une carte SIM australienne (prend une carte prépayée) utile pour appeler les fermes et pour ouvrir ton compte bancaire. Tu peux en trouver en promo chez Coles sinon tu peux aller directement en boutique ;
  • Faire ta déclaration de TFN (Tax File Number), il sera indispensable pour travailler et met environ 21 jours à arriver ;

Il est préférable de rester dans ta ville d’arrivée au moins une vingtaine de jours pour toutes les démarches administratives.
Pour ton courrier (le TFN par exemple, ta CB, etc…) tu peux soit donner l’adresse de ton hébergement (attention bien vérifier qu’ils sont d’accord avant) ou mettre l’adresse d’une poste et venir y chercher ton courrier (avec ton passeport).

L’achat de voiture et la rego :

La voiture est souvent indispensable pour les backpackers en Australie, qu’on veuille faire un road trip ou trouver un travail. Les groupes Facebook ou Gumtree sont le meilleur moyen pour trouver ton bonheur, mais attention aux arnaques. Demande toujours un Safety Check (contrôle technique) avant d’acheter une voiture, ça t’évitera de mauvaises surprises. Pour le reste, c’est à toi de voir : van ou 4×4, déjà aménagé ou à faire, boîte de vitesse manuelle ou automatique…

Une fois que tu as acheté ta voiture, il faut passer par la case rego pour rouler en règle. La rego c’est en fait tes plaques de voiture. Chaque état d’Australie a des règles différentes (sinon c’est pas drôle). Voilà un tableau récapitulatif des différentes regos :

DISCLAIMER : Ce tableau est à jour pour 2019 mais des changements peuvent être faits par les états à tout moment. 

Aussi, d’autres frais peuvent rentrer en ligne de compte comme le prix de l’assurance au tiers, pas toujours comprise dans le prix de la rego. L’important est de bien réfléchir à la revente : dans quel état seras-tu à la fin de ton road-trip ? La rego que tu as est-elle facile ou compliquée à faire changer ? Quels sont les frais et les règles pour faire un changement de rego ? Etc…

Si la voiture que tu achètes n’est pas immatriculée dans l’état où tu es, deux solutions s’offrent à toi :  

  1. Tu as 14 jours pour changer le nom de la rego (transfert rego), soit par internet (pour les plus chanceux) soit en retournant dans l’état où est immatriculé le véhicule. 
  2. Changer la rego et faire une « new rego » dans l’état où tu te trouves. Ce qui veut dire que tu auras de nouvelles plaques et que tu dépendras de cet état pour tes amendes (j’espère que tu n’en auras pas, ça coûte cher) et la vente de ton véhicule.

Pour te donner un exemple concret, à Cairns, nous avons acheté un 4×4 immatriculé dans le NSW. N’ayant ni le temps ni l’envie de faire plus de 2000km en 14 jours, nous avons décidé de réimmatriculer notre petit Pajero dans le QLD. Nous voila donc, tels des bisounours, chez un garagiste pour faire notre Safety Check avant d’aller faire notre new rego. Petite surprise pour nous : le Safety Check du QLD est l’un des plus compliqué à avoir d’Australie, car ils inspectent absolument TOUT ! Nous repartons donc avec beaucoup de réparations à faire et une semaine d’attente… Après s’être délestés d’une belle somme et validé notre Safety Check, nous sommes allés au Department of Main Roads du QLD avec le formulaire de rego rempli ainsi qu’un justificatif de domicile (un backpack suffit). En 30 minutes, nous avions nos nouvelles plaques !

Tout ça pour dire que la rego, ce n’est pas si compliqué une fois qu’on est bien renseignés. N’hésite pas à te rendre au Department of Main Roads de ton état avant d’acheter ta voiture, les conseillers sont très gentils et habitués aux backpackers.

Trouver du travail :

Gumtree c’est Le Bon Coin australien, tu trouveras de tout ! Fruitpicking Jobs ou PickTheWorld pour les fermes. 

Attention : si tu veux travailler dans la restauration ou le bâtiment par exemple, il faudra faire des formations afin d’être apte à les faire. Le RSA (Responsible Service of Alcohol) pour la restauration et la White Card pour le bâtiment (formation sécurité). 

Pour plus d’infos, je te propose de lire mon article dédié sur la recherche de job en PVT, juste ici !


J’espère que cet article t’aura éclairé sur les démarches à faire avant et en arrivant en Australie pour un WHV ! Tu peux aussi trouver beaucoup de renseignements sur le site pvtistes.net, et notamment un ebook très bien fait qui m’a beaucoup aidé !

Liens utiles :

Cheers !

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *